Dénuement d'automne

Publié le par india

"Quelles que soient les horreurs du boulot,  la spirale et ses feuilles me nettoyaient"  Grangé- Le serment des limbes

Que ces feuilles mortes, ocre, petites taches de rousseur de l'automne, emportent avec elles tous les rougeoiements des soleils couchant, toutes les choses qui finissent et qui reviendront, différemment.
Laisser tomber, s'écraser et mourir ces feuilles sans sentiment de perte car elles ont dénué l'arbre de ses vêtements chatoyants, bruissants et murmurants au gré du vent et qu'il nous a semblé bien plus fort  sans ses apparats, montrant ainsi vraiment d'où vient sa force.
Comme au-dessus du ciel terne il y a le soleil, comme derrière la colère il y a les peurs, au-delà des apparences il y a ce qui commence.
L'automne le début d'un renouveau.



Publié dans Art et nature

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
<br /> C'est très très beau... quel plaisir de lire ce texte emplit de poésie, de tendresse et de force. A travers tes mots, c'est la force de l'arbre, celle du renouveau qui se prépare en secret que tu<br /> nous transmets, merci India.<br /> Je t'embrasse fort !<br /> <br /> <br />
Répondre
I
<br /> un renouveau qui se prépare en secret...très joliment dit ! merci beaucoup Jackie.<br /> <br /> <br />
M
<br /> oui alors le début d'un renouveau, en prenant son élan<br /> parce que dans le cycle c'est quand même une fin... mais bon<br /> va trouver le début d'un cercle aussi...<br /> <br /> <br />
Répondre
I
<br /> <br /> de quoi avoir la tête qui tourne :). gros bisous tout ronds MaMamalilou<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> J'ai lu plusieurs fois ce texte, il m'invite au silence...<br /> Tu dis tout...ce qui t'habite si sobrement.<br /> Je t'embrasse fort India.<br /> <br /> <br />
Répondre
I
<br /> <br /> Merci, ça me touche beaucoup...<br /> belle nuit Mengs, je t'embrasse<br /> <br /> <br /> <br />
D
<br /> Bon dimanche India.<br /> Bisous.<br /> <br /> <br />
Répondre
I
<br /> Merci Dany, il s'est bien passé je te remercie. Un très bon début de semaine à toi. Bisous<br /> <br /> <br />
H
<br /> Quelle poésie... C'est pourtant vrai qu'un arbre sans ses feuilles acquiert une autre stature...Et que son sommeil le préparera au renouveau...<br /> Suis passée chez Tétrao, et y ai adoré tes "J'ai quatre ans". Quelle belle plume!<br /> <br /> <br />
Répondre
I
<br /> Bonsoir Hélène, heureuse de ton passage,je me réjouis de te découvrir (demain). Belle soirée et merci pour ce commentaire !<br /> <br /> <br />