A la recherche du trou perdu

Publié le par india

Après une période passionnée pour les sites du Patrimoine de l'UNESCO, je passe à une nouvelle série qui s'intitulera "Les petits trous". 

Comme il y a beaucoup de trous à travers le monde, je fais appel à vos connaissances pour me communiquer vos trous préférés, ceux dont vous avez entendu parler, celui peut-être où vous habitez.

Condition : le nombre d'habitants doit être inférieur à 1500 et il faudra que ce trou charmant ait une particularité, sous forme humaine (un personnage local étonnant (avec son accord)), une spécialité alimentaire ou artisanale ou autre mais qui soit unique, un point de vue, un paysage, un fait divers, un phénomène particulier (comme dans le trou des Bermudes), bref, quelque chose qui mérite de faire un détour dans ce trou. Envoyez -moi vos propositions par mail, j'en ferai un article pour le dernier jour de chaque mois, avec votre nom ou blog en lien.

 

Premier trou :

 

Le trou à rats

 

RIVAZ

Commune de 357 âmes, soit 176 hommes et 181 femmes.

Sobriquets des habitants de ce village : Les rats

Quand même cinq sociétés locales, deux gîtes pour loger dix personnes en tout et pour tout et un parking de dix-huit places sous la place du village.

Des caves et un bar à vin pour boire comme des trous déguster.

Située à 450 mètres d'altitude dans le Lavaux (patrimoine mondial de l'UNESCO)

cette commune bénéficie d'une vue exceptionnelle et entourée de ses dix-sept exploitations viticoles "en terrasse" 

ceci la rend spécialement attirante.

 

le site officiel de la commune

 

Deuxième trou (en face du premier, de l'autre côté du lac Léman, sur la rive française) :

 

YVOIRE

 En 2006 ce village comptait 810 habitants,

appelés les Yvoiriens.

Situé directement au bord du lac, c'est aujourd'hui l'un des plus beau village de France avec ses maisons, remparts et château de l'époque médiévale, ses fleurs aussi qui sont partout. Le "Labyrinthe Jardin des Cinq Sens" est un jardin inspiré du moyen âge, tout un parcours est proposé pour découvrir les essences anciennes.

 C'est un village hyper touristique il faut le savoir. Pas de voiture (on rentre par la petite porte qu'on voit sur la première photo) mais des petites ruelles remplies d'échoppes, de minis musées, de galeries d'arts.

On peut y accéder en bateau depuis Genève ou d'autres ports autour du lac.

 

La petite histoire :

Alfred de Bougy (écrivain français mort en 1874) visita le village.

Voici comment il le décrit, à l'époque : « un ramassis de laides cahutes élevées sur un terrain en pente, tourmenté, rocailleux, qui descend au lac ; les rues — si l'on peut donner ce nom à des passages nauséabonds, à peu près impraticables —, servent de rigoles à l'eau des fumiers ; les plus apparentes de ces masures ressemblent à des loges à porcs, la fumée en sort par des portes basses ; bêtes et gens vivent pêle-mêle, mangent et boivent au même pot, grouillent dans d'étroits et fétides réduits ; là, toute chose est repoussante, difforme, et pue la misère. » Entrant dans l'auberge dont « une branche de sapin pendait en guise d'enseigne, suivant l'usage campagnard au toit dont le bord était très large », il rapporte « Dès que j'eus mis les pieds dans ce lieu étroit, peu aéré, affreusement malpropre, je sentis des fourmilières de puces faire l'ascension de mes jambes, et des nuées de mouches vinrent bourdonner à mes oreilles. » (...) « Je m'assis au bout d'une table occupée par quelques buveurs qui ressemblaient plutôt à des animaux qu'à des êtres humains, dont le langage était une sorte de grognement inintelligible, le patois un idiome des plus barbares. »

 

Le site officiel de la commune

Publié dans Les petits trous

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
Je ne prends pas assez de temps pour te lire mais à chaque fois j’en apprends toujours un paquet !
Répondre
A
<br /> <br /> Bon, je vais regarder près de Saumur, si je puis trouver un beau trou ! :-) pour le mail, je vais le trouver dans contact ? Belle soirée à toi , bises<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
I
<br /> <br /> Oui, volontiers ma chère Alice pour trouver un joli trou et pour le mail dans contact ou ici indya.india@gmail.com . A demain, j'ai vu de belles choses<br /> à nouveau chez toi.<br /> <br /> <br /> <br />
E
<br /> <br /> Cela me fait penser encore, l'autre jour au magasin, je me suis arrêter devant une pancarte vantant un fromage : "le trou du cru"...<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Bisous ma belle et profite de ton repos forcé!<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
J
<br /> <br /> Je suis grand-mère India ! ! ! depuis hier 18 h ! Tout s'est bien passé, la maman et le bébé vont bien ! <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
I
<br /> <br /> Magnifique ! Je suis très très heureuse pour vous et car tout s'est bien passé ! Je t'embrasse fort  Mamie :-))<br /> <br /> <br /> <br />
J
<br /> <br /> un p'tit trou , des p'tits trous , toujours des p'tits trous :)<br /> <br /> <br /> superbes endroits , et j'adore Yvoire (clair) même au fond du trou<br /> <br /> <br /> et une tite citation de Toulouse Lautrec que j'aime bien<br /> <br /> <br /> "on ne meurt pas d'un trou à son pantalon. Sauf si on est scaphandrier"<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Ouioui chère amie ,je connais la sortie -------------------------> Bisou bisou<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
I
<br /> <br /> Une belle sortie, et de Toulouse et de Jean-Luc. La sortie des artistes c'est la plus belle.<br /> <br /> <br /> <br />