Ephéméride du 13 octobre - crash avion Andes

Publié le par india

ICI

1972
Écrasement d'un avion dans les Andes

 
Le vendredi 13 octobre 1972, un avion uruguayen transportant une équipe de rugby de Montevideo et ses supporters, s'écrase en pleine cordillère des Andes. Une dizaine de passagers et les membres de l'équipage sont tués. Mais quarante-quatre personnes en réchappent. Dans le froid et la neige, et dans l'attente de secours qui n'arrivent pas, ils tentent de s'organiser en instituant un système de rationnement de la nourriture. Mais après une semaine, leurs provisions sont épuisées et ils apprennent par la radio que les recherches ont été abandonnées. Pour survivre, ils en viennent à prendre une terrible décision : manger les corps des passagers morts.
Ils seront rescapés le 22 décembre 1972


Début d'un long été indien en 2003

L'appellation "L'été Indien" vient du fait que les Amérindiens profitaient de ce temps doux et sans précipitations pour préparer leurs habitations en vue de la saison froide. Ces Indiens, avant de réintégrer leurs quartiers d'hiver, profitaient de ces derniers beaux jours pour terminer leurs récoltes et garnir leur wigwam de provisions. La température étant clémente, les journées étaient propices à la conservation du gibier accumulé. Comme ils vivaient au jour le jour, ils attendaient à la dernière minute pour aller à la chasse. Si, malheureusement, la période attendue de temps doux n'avait pas lieu, ils en étaient quittes pour un hiver de "vaches maigres".

Publié dans Ephémérides

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N
<br /> ici nous profitons d'un bel été indien, un peu plus frais ces 3 derniers jours, mais semaine prochaine... on revient a la chaleur, mais on ne chasse pas lol<br /> <br /> <br />
Répondre
I
<br /> <br /> Pas de chasse, pas de réserve pour cet hiver, allez hop, on s'y met..chasse à cour, ours et lapin de Garenne et 2-3 beaux hommes au passage <br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> ouaip ben ici l'été indien, c'est fini...<br /> bisou je file miamer<br /> <br /> <br />
Répondre
I
<br /> Bisous aussi, je file turbiner <br /> <br /> <br />
B
<br /> Voilà l'état de sagesse ancestrale qu'il me manquait pour digérer mes biscottes beurrées. Gloups!<br /> <br /> <br />
Répondre
I
<br /> <br /> Oups <br /> Il faut que je décolle de mes tartines aussi, je suis en retard pour pas changer <br /> <br /> <br /> <br />
B
<br /> Que ferions nous pour assurer notre survie?<br /> J'ai vu un film récemment.Tu sais la série "cold case".Un type enlève trois filles,les séquestre,sans eau ni nourriture.Un seul moyen pour s'en sortir:tuer l'une d'entre elles.J'ai horreur de ce<br /> genre de suspence morbide car poussées au bout de leurs limites,elles réalisent ce qu'on leur demande.Mais le problème se pose comme dans le cas de l'accident d'avion,jusqu'où irions nous pour la<br /> survie? Les verrous sautent et l'homme passe à l'état bestial.Bon à l'heure du petit déj,j'espère que ton prochain sujet me poussera à des pensées plus rigolotes.<br /> Bises!<br /> <br /> <br />
Répondre
I
<br /> <br /> Ce matin j'ai juste assaisonné l'oreille du voisin et goûté la joue de ma fille <br /> Comme toi, je ne sais absolument pas de quoi nous serions capable en cas de survie. Mais avant cela, j'imagine qu'on se poserait la question de savoir si la survie est bonne, enfin,<br /> j'espère..<br /> Bises !!<br /> <br /> <br /> <br />