Phobies du dimanche.

Publié le par indya

S'il est une chose que je n'aime pas c'est de croiser mes phobies pendant un jour de congé

Dans l'ordre d'apparence : une limace, un troupeau de flics, un postier.

La limace

Ce matin elle était là, à me narguer sur le pas de porte du jardin, peut-être même à vouloir me faire croire qu'elle était un léopard. Elle en avait tout l'air, tâchetée et tout mais je ne me suis pas fait prendre à son histoire.

Pour cette phobie, ça doit remonter à mon grand-père, qui, m'a t'on dit, les avalaient toutes crues pour se protéger du cancer. Peut-être que ça fonctionne parce qu'il est mort d'une crise cardiaque.

Le postier, habitant et travailleur de quartier

Pour les postiers, mais je reconnais un peu qu'ils ne sont que les boucs emissaires de ma colère, c'est probablement parce qu'à l'âge où on ne sait pas encore ce qu'on veut faire (tout sauf l'école), on s'essaie à passer des tests d'entrées dans ce qui nous semble être des planques institutionnelles. Et qu'on les rates parce qu'on est pas foutu de savoir de quel pays Tegucigalpa est la capitale.

Quand j'y pense, ça m'énerve encore. Depuis quand les postiers sortent de leurs quartiers ? Jamais, ben oui. C'était donc bien une planque.

Depuis je me suis vengée, j'ai été voir en vrai le plus possible de capitales, histoire de savoir, si jamais je deviens postière dans une autre vie, quelle direction prendre pour acheminer une lettre à l'autre bout du monde.

La police, gros bras et falbalas. Ersatz y compris (agent de sécurité, municipal etc)

Pour la pÔlice, c'est plus tranché encore. Pour moi, un flic doit être irréprochable (dans l'exercice de ses fonctions), genre surhomme comme dans les films américains et pas corruptible pour un sou.

Dans la réalité, ils en sont loin. Ils sont toujours prompt à te faire sauter tes amendes ou te sauter tout court, ils boivent comme des trous sûrement parce qu'ils sont de vraies passoires, à laisser filer les méchants qui viennent te cambrioler la nuit, ils ont des grosses cuisses et des blousons et pleins d'idées sur tout, ils roulent vite en faisant du bruit mais n'arrivent jamais à temps.

Là, en ce moment, il y a au moins une menace d'attentat à côté de chez moi parce qu'ils ont envahi le quartier et pour un dimanche, je ne trouve pas ça cool de leur part. J'ai même vu le postier.

Horreur, je retourne me coucher.

Publié dans La vraie vie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

voyance par mail 26/01/2016 10:46

Merci beaucoup pour tout ce que tu partages... Ton site est rempli de bonnes idées!
Bonne continuation, et encore merci!

mamalilou 16/11/2011 05:31



réviser ses capitales, c'est capital ... pour poster je sais pas... mais pour passer postier pourquoi pas... après tout, imagine qu'on t'ait donné à concourir pour un km lancé sur vélodrome...
t'étais pas dans l'embarras... sur pignons fixes, c'est terrible... lol


bisous de limace, héhé (j'en ai plein le jardin!)



Quichottine 13/11/2011 07:11



C'est ce que je devrais faire aussi... Quelle idée que d'être déjà debout depuis une heure un dimanche !


Bonne journée, Indya.



nessa:0091: 10/11/2011 19:11



hihi moi c'est ma mère ...heu je sorts lol


 


je viens de découvrir des communautés tres interessantes sur le net , entre autre les vendredis intellos et  les fais pas çi de la fee passi ...les affichettes et liens sont sous mes
articles :) ça change des communautés ob , il ya de vrais échanges , de la réflexion ,...pour les vendredi intellos ce que tu écris est analysé par la communauté , des psy et des écrivains , à
voir ;-)  bisous belle soirée



indya 12/11/2011 08:30



J'ai été jeter un oeil pour voir qui se permettait de m'analyser ! Ok, ça va, j'ai surtout vu des mères de famille sur ces blogs, autant se faire comprendre par ses semblables.


:) Un kiss



le Pierrot 08/11/2011 06:11



Ben dis donc pas marrantes tes phobies, moi, c'est l'inspecteur des impôts, ou la voisine avec ses 115 kg, chacun ses trucs, hein ? allez bonne journée...