Un bateau, une bataille

Publié le par i

C'est un fait indéniable, je ne suis pas cuisinier!

D'après ce que j'ai lu, dans l'imaginaire des gens, lorsqu'on évoque un cuisinier on va l'imaginer masculin, en train de couper menu, sabrer, sabler, de mariner,balsamiser, brumiser et même espumiser. Bref, on en fait tout un plat alors que si on évoque une cuisinière on va visualiser un meuble! Eh oui, une cuisinière ça bout. C'est fou quand même non ?

Pourtant même sans se prendre pour une Vedette, une cuisinière avec des bouts de doigts entaillés à force d'éplucher les légumes du soir à la vitesse de la lumière (preuve du grand sens du devoir et de la rapidité d'exécution de la cuisinière) pour nourrir quelques ados affamés, ça force le respect non ?

Que de questions sans réponse...

Je constate simplement qu'un article peut changer toute la conception du monde.

Mais un banquet ne sera jamais une banquette, ni un tonneau, une tonnelle et un coca ne deviendra jamais coquette, c'est un fait, une fesse devrais-je dire. A quoi ça tient quand même...

De toutes façons, une fesse c'est plus joli qu'un fait, même indéniable alors je préfère rester maîtresse que de passer maître en art culinaire.

 

Ce petit écrit en retard pour la journée de la femme, une pensée à toutes celles qui cuisine en plus de tout le reste.

I. fidèle infidèle

Publié dans Femme(s) d'exception

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jackie 03/05/2011 16:18



Je t'embrasse fort India.



cricket1513 15/04/2011 16:42



un gros bisou


je viens te déposer ;)


même si je sais tu ne viens plus.


;)


christelle



Lyam 22/03/2011 14:18



Quel plaisir de te lire, avec tes jeux de mots ! Plein de bisous et porte toi bien



Baf' 17/03/2011 19:38



Que serait un monde sans femme ? rien; il n'existerait pas ou plus pour être
précis....lol Baf' 



Tricôtine 14/03/2011 13:45



 les cuisinières font des étincelles pour les tablées d'ado, les cuisiniers sont parfois tous feux éteints !!!  merci Indya pour ce mot là .. on prend en retard, fallait bien prendre le
temps de dénouer le cordon du tablier !! des gros bizzzoux par ici !!! et ds sourires qui vont avec