Présent

Aïe ! ça devait être douloureux
J'comprends plus les mots
car plus victime ni bourreau
mais si je réécris sur un blog (prononcez blogueu pour que ça rime)
c'est que ça change à nouveau.
L'état d'esprit étant différent
ça risque d'être plus marrant
les questions n'étant plus les mêmes
j'vais sûrement arrêter les poèmes
me mettre à l'écriture
d'un roman à la dure
plus décompléxé
plus vivant
sans torture ni blessé
beaucoup plus nature
avec des excités de la gâchette
qui braquerraient des supérettes.

Mais je vais encore réfléchir.