Con d'or

Publié le par i

J'ai vendu mon or. C'est pas volé. Je l'ai fait par principe après avoir vu un reportage sur les conditions des travailleurs et aussi pour l'argent. C'est sûr, ça vaut le coup ces temps surtout quand on est pas porteur de bijoux et pas sentimental pour un sou alors, cadeaux, alliance, tout y est passé. Le prochain qui m'offrira ce genre de cadeaux empoisonnés n'est pas encore né. Tant mieux, ça me fera dans les quatre-vingts printemps et pour lui quarante, il pensera alors plutôt à m'offrir un lifting.

Eh oui, ce reportage sur la filière de l'or...

Il n'est pas brillant de constater à quel point encore aujourd'hui, à l'heure de la morale pour des achats éthiques, personne ne s'inquiète plus que cela des conditions inhumaines et dangereuses dans lesquelles sont exposés ces travailleurs : exploitation, intoxication, prostitution. Je passe le chapître déforestation, rivières infectées au mercure, etc. Ce qui m'indispose le plus finalement ce sont ces fonderies, bijoutiers, banquiers qui ne se posent pas de questions alors que moi oui.

Chacun son domaine non ?

On ne peut pas comparer mais c'est, à mon niveau, comme si j'épilais mes chats pour en faire des manteaux que je vendrais ensuite. Bon, je pense que ça me rapporterai moins d'argent mais pourquoi je ne le fais pas ? Parce que c'est de la maltraitance. 

Morale : le style c'est comme l'ongle : il est plus facile de l'avoir brillant que propre. E. D'Ors Y Rovira

En y réfléchissant, je me dis qu'en récoltant l'argent de la vente de mon or c'est comme si j'avais vendu mes pelures de chats alors que faire sinon clore ce billet à la morale élastique.

 

Chercheur d'or

 

 

Publié dans L'art et la manière

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

voyance gratuite en ligne 26/01/2016 10:50

Bravo pour ton blog!! Et surtout, merci pour ce contenu qui me fait toujours plaisir!!
Amicalement

tilk 06/10/2011 00:32



comme toujours tu as raison...c'est pas pour rien que l'on parle de fièvre d'or et de folie


besos


tilk



harmonie37 05/10/2011 22:18



Oui dilemme, dilemme !!!!!


 


Tu es folle faire des manteaux de poils peut être une véritable fortune.


Mais c'est un autre débat, on en parle moins de nos jours, comme si des tabous financiers s'étaient dressés !!!!!!


Non quand ça rapporte on évite de se poser trop question !!!!


 


Très bel article.


 


J'ai pas pu répondre à ton mail. Oui mon blog a été supprimé, je l'ai supprimé mais me revoici parmi vous avec un nouveau look.


 


Gros bisous Indya


 



mamalilou 05/10/2011 02:06



ouais, mais parfois le philosophe, il a faim...


c'est bien pour cela qu'il y a des exploités, ils ont faim eux aussi, voilà pourquoi ils consentent...


nous ne pouvons nous affranchir de tous nos besoins... moralité... n'ayons pas de scrupule, cessons de vivre en "style" capitaliste...


le système se meurt, qu'on se rassure...


douce nuit à toi, élastique aussi, oui, c'est possible



le musicien du dimanche 05/10/2011 00:21



Questions que tu ne te posais pas avant..


Un petit salut.